Le financement de la Coupe du Monde

Intro

         Saviez-vous que le Qatar prévoit un budget de 200 milliards de dollars pour accueillir la Coupe du Monde 2022 ? A titre de comparaison, 200 milliards de dollars permettraient d’éradiquer le fléau de la faim dans le monde pendant 6 ans et demi . Une somme astronomique qui nous amène à nous poser avec encore plus d’insistance la question du financement d’un Mondial de football , à l’heure où le Brésil essaye tant bien que mal de limiter la facture pour l’été 2014 . Combien coûte l’organisation du tournoi ? Qui paye quoi ? Qui se partagent les recettes ? Essayons de déchiffrer ensemble les différents enjeux de ce financement qui semblent dépasser, depuis les précédentes éditions , (et de loin) , les enjeux sportifs .

Le financement de la Coupe du monde

            La FIFA confie l’organisation du tournoi à proprement parler à un Comité d’organisation local. Le Comité d’organisation local est le principal acteur de la mise en place d’un Mondial même si son budget reste assez limité (de 300 à 400 millions de dollars) .  Il a pour mission la planification du tournoi , l’embauche du personnel , l’animation autour des stades  et la commercialisation des billets . Ce comité , rattaché à la fédération organisatrice est financé par les ventes de billets , les sponsors nationaux  et par les profits de la FIFA .

             Organiser dignement une Coupe du Monde est une chose de plus en plus coûteuse ( cf tableau ) . Le coût pour les pays organisateurs  augmente de façon exponentielle tous les 4 ans . Cela est dû aux exigences de la FIFA, de plus en plus strictes concernant le confort des délégations et des supporters . LA FIFA fixe des objectifs aux pays organisateurs mais généralement ceux-ci sont revus à la hausse , au frais du contribuable . C’est pourquoi les prévisions initiales sont souvent en contradiction avec les chiffres réels .

 

 Les infrastructures sportives  

         Qui dit Coupe du Monde, dit construction et rénovation de stades. Une tâche qui incombe généralement aux collectivités locales, à l’Etat et plus rarement à des entreprises privées . Les montants investis varient logiquement d’un Mondial à l’autre selon la nécessité du pays hôte. A titre d’exemple,on estime que l’Afrique du Sud a payé 1 milliard d’euros pour rénover ses stades à l’occasion du Mondial 2010, soit près de 100 dollars par habitant. Cette somme correspondait tout de même à la construction de plus de 300 kilomètres de route.. Le Brésil devrait largement dépasser ce montant . En effet , le mythique stade Maracana a du voir sa capacité passer de 250000 à 80000 places pour se conformer aux exigences de la FIFA .  Coût des opérations ? 431 millions d’euros soit 3 Airbus A 380 ! Parfois les couteuses constructions de stades se résument à un gachis . Dans certains cas des stades sont construits avec une capacité digne d’un Mondial mais se retrouvent presque vides lorsque les équipes locales doivent y jouer . Les loyers payés par la FIFA pour la coupe du Monde ne suffisent pas à rentabiliser les constructions alors que c’est elle même qui encourage les investissements.

Les stades sud-Africains construits ou agrandis pour le Mondial sont aujourd’hui remplis à 5 voire 10 % de leur capacité lors des matchs des équipes locales

Les autres infrastructures

         La responsabilité des pays hôtes ne s'arrête pas au simple domaine sportif . L’organisation du Mondial donne l’occasion de procéder à de grands travaux pour soutenir l’action du Comité d’organisation . Le contribuable aura ainsi a sa charge le financement de projets qui seront utiles même une fois le Mondial terminé . Le ministre des Sports brésilien , Orlando Silva a annoncé un vaste plan d’investissements de 18.7 milliards de dollars . Parmi les projets à effectuer figurent les 6.5 milliards de dollars déstinés à ameliorer la mobilité urbaine ."Nous travaillerons d'une manière opportune et transparente pour préparer le Brésil à la Coupe du monde et à l'avenir", a déclaré M. Silva. Le ministre a également souligné la dimension écologique que le Brésil s’efforcera de respecter pour son Mondial (voir article sur les enjeux écologiques).

Les Sud-Africains bénéficient d’un réseau de transports rénové depuis le Mondial 2010 .

Abdoulbar DJAFFAR

Commentaires (4)

1. Geoffrey Coquel 04/12/2017

BONJOUR? JE M4APPELLE FREDERIC LEMAIRE? JE SUIS EN SIXIEME ET JE FAIS UN TPE SUR LA COUPE DU MONDE 2014 GAGN2 PAR LE BR2SIL? POURRIEZ VOUS MAIDER
PS/ JE CHERCHE L4AMOUR

2. Couillez 04/12/2017

Bonjour je suis entrain de galérer sur mon TPE, pourriez vous m'aider. C'est un TPE sur la séxualité entre cousin dans les Haut de France.
cordialement la direction,
PS: J'aimerais un double cheese

3. Yas 02/04/2016

Cc jsuis en terminale, j'ai fait un dossier tout autour de la FIFA et comme vous avez bossé assez longtemps sur un sujet qui ressemble au mien j'aurais des questions à vous poser (genre vmt pas bcp hein) peut être que vous avez des réponses et que vous pourriez me guider vers la lumière! Merci bcp de pas me mettre de vents ce serait ultra cool

4. Aubry (site web) 18/02/2015

d ou vient tous cette argent ????

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site